Projets

_MG_4884.jpg

Premier livre : un roman d’espionnage dans la Venise de la Renaissance

En 1516, Venise est à un tournant de son histoire. Pratiquement encerclés de puissances montantes, l’Empire espagnol et l’Empire ottoman en tête, puis de la Papauté qui ne les apprécie pas beaucoup non plus, les Vénitiens profitent pourtant d’une relative accalmie en ce début de mars 1516. La guerre contre des royaumes chrétiens coalisés s’est calmée après avoir démarré en trombe en 1509. Le doge, Leonardo Loredan, est serein et optimiste pour le futur. Jusqu’à ce qu’un matin, une missive portée vienne changer la donne et que le plus haut magistrat de l’État doive convoquer d’urgence le Conseil des Dix, le puissant service secret vénitien, car la cité fait face à un danger inédit…

 

Mêler mes intérêts pour l’histoire, la géopolitique, Venise et l’écriture d’un roman? Pourquoi pas! C’est ce défi qui m’habite depuis le début de ce projet dont les prémisses remontent aux derniers jours de 2018. En quelques heures, j’ai écrit une introduction personnelle de 10 pages…que j’ai finalement décidé de retirer pour que le lecteur entre plus vite dans le récit. Le projet était néanmoins entamé en ce début de 2019.  Pourtant, il a vite ralenti : même si je jugeais plutôt bien connaître l’histoire de Venise après avoir donné une bonne dizaine de conférences sur le sujet, mes connaissances précises sur l’époque de mon récit (le début du 16e siècle, soit 1516) étaient insuffisantes. S’en est ensuivie une longue période de recherche documentaire qui m’a fait lire ou feuilleter près de 30 000 pages, allant des livres grand public aux articles scientifiques portant sur, par exemple, l’alimentation à bord des navires vénitiens ou les mœurs sexuelles des nobles vénitiens. Bref, j’ai couvert large et accumulé un document de notes qui a atteint tout juste les… 1000 pages à la fin de 2020! L’écriture et ces recherches ont été ralenties par la pandémie. Le projet a progressé malgré tout, entre journées de travail à temps plein et autres activités professionnelles. Vous découvrirez une Venise décrite explicitement avec moult détails, dans ses aspects les plus lugubres et distincts de notre époque. J’ai voulu, à travers le récit et à coup de descriptions dosées, représenter la ville pour que le lecteur en apprenne sur les mœurs de l’époque, quitte à le faire grincer des dents à l’occasion.

 

Pour plus de détails sur mes futurs projets d’auteur, rendez-vous ici 

À l’heure d’écrire ces lignes, on entrevoit un retour progressif à la normale et aux événements dans les bibliothèques. On se croise les doigts pour qu’un lancement puisse avoir lieu au printemps 2022. Au plaisir de vous y voir!
 

Préparation des prochaines conférences…

Mes thématiques actuels de conférence portant surtout sur l’Italie, je souhaite élargir mes horizons au cours des deux prochaines années et pouvoir offrir de nouveaux sujets…Sont dans les plans :

- Une conférence intitulée "Paris" : de Lutèce à capitale mondiale du tourisme

- Une autre sur la Grèce Antique ainsi qu’un troisième abordant l’Égypte au temps de Cléopâtre.

 

Commentaire faire pour monter une conférence lorsqu’on n’est pas un expert du domaine? C’est simple et complexe à la fois : il faut lire beaucoup, multiplier les documentaires, chercher à baigner dans son sujet afin de trouver la meilleure manière de le présenter et également de pouvoir répondre aux questions du public. Ce sont de nombreuses heures à consacrer à chacun de ces thèmes!